Ambassade du Portugal en France

Ministère des Affaires Etrangères

Culture et langue portugaises

Fernando Pessoa

Le poète Fernando Pessoa a un jour écrit : « Ma patrie c’est ma langue ». Pour un peu plus de 200 millions de personnes éparpillées en Europe, Afrique, Amérique du Sud et Asie, cette patrie s’appelle la Langue Portugaise.

Le portugais est actuellement la cinquième langue la plus parlée au monde et est la langue officielle du Portugal, Brésil, Angola, Cap Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, São Tomé e Principe et Timor-Leste. Elle est également utilisée à Macao, territoire qui fut sous administration portugaise jusqu’en 1999, et à Goa. Le portugais est également la base d’une vingtaine de langues créoles. Il s’est imposé comme importante langue minoritaire par le biais de la forte présence d’une communauté portugaise en Andorre, Luxembourg, Namibie, Suisse et Afrique du Sud.

C’est dans cette universalité de la langue portugaise que certains portugais, brésiliens, africains et asiatiques, reconnaissent un patrimoine culturel commun. A défaut de disposer d’un territoire étendu, éparpillement sur plusieurs continent et du fait qu’elle ne soit pas exclusive à une seule communauté, la langue portugaise est composé d’une grande diversité interne consentie par toutes les régions et groupes qui l’utilisent.

Une langue de culture comme le Portugais, porteuse d’une longue histoire, sert de matière première et de produit de diverses littératures. Elle est également l’affirmation mondiale de diverses sociétés. Elle ne peut se réduire à la simple description de sons système linguistique, c’est une langue qui est vivante dans l’histoire, la société et le monde.

Elle détient une existence qui est motivée et conditionnée par des grands mouvements humains et, de manière immédiate, par l’existence des groupes qui la parlent.

Ce qui signifie donc que, le portugais, parlé dans le monde entier continue d’être une langue unifiée, notamment par un Accord Orthographique. Elle est le vecteur de communication par excellence et, peut-être, le lien le plus solide qui unit les peuples qui l’utilisent.

In página da Presidência Portuguesa da União Europeia 2007

 

En savoir plus

Partager:

FacebookTwitterGoogle +E-mail